Une premier trimestre désastreux

Posté le 15 mai 2020

L’ampleur du choc économique de la crise du coronavirus est de plus en plus évidente, les données du PIB du premier trimestre ayant révélé que les économies de la zone euro, des ÉtatsUnis et de la Chine se sont toutes fortement contractées au début de l’année.