S’évader pour ma pause viticole

Posté le 30 avril 2020

Même si ce n’est pas encore l’été, les quelques beaux jours du mois d’avril m’ont donné une furieuse envie de déguster un vin blanc à l’apéritif. Et c’est vrai que ces beaux jours confirment que le réchauffement climatique est une réalité, mais qui peut avoir aussi des effets positifs. Je ne me réjouis pas de cette état de fait, loin de là, mais il faut bien constater que si nous avons en Belgique quelques belles bulles, c’est en partie à cause du réchauffement climatique.

Ce dernier a eu aussi des effets indéniables et positifs pour une région de France où les vins n’étaient pas d’un très grand intérêt. Il s’agit de la Savoie, qui a vu ses vins prendre beaucoup plus d’ampleur et de profondeur.

Pour mon septième coup de cœur, j’ai à nouveau choisi un cépage qui n’est pas très connu, à savoir la Jacquère, cépage d’origine savoyarde. Il s’agit ici de la cuvée Cru Chignin, Vieilles Vignes de Denis et Didier Berthollier, issue de vignes qui ont une cinquantaine d’années.

La robe est vive et brillante, de couleur jaune pâle avec des reflets verts.

Le nez, tout en fraîcheur, dégage une petite note citronnée et saline surprenante car il s’agit d’un registre moins habituel que les cépages classiques. On retrouve aussi des notes d’herbe froissée et de coing.

Le côté salin se retrouve en bouche tout en gardant la belle fraîcheur du nez. Une gorgée nous projette sur la côte en Bretagne par une belle journée d’été. La mer nous enveloppe de son air salin, alors que l’on serpente sur le sentier du littoral qui traverse des prairies dont l’herbe a été fauchée. Une délicieuse odeur d’herbe froissée se dégage et on a juste envie de s’asseoir à même le sol et de savourer ce vin comme apéritif. Le temps est comme suspendu et une petite brise nous apporte la fraîcheur nécessaire.

 

 

Adresse du domaine : Le Viviers -73800 Chignin

Prix : autour des 11 euros