La BCE a fait son travail, au tour des gouvernements

Posté le 12 mars 2020

La chute des bourses se poursuit et les annonces s’enchainent dans les différents pays avec une progression du virus dans la majorité des pays européens.

L’indice de volatilité a connu une forte hausse, et sans encore avoir touché le niveau de 2008, il s’en rapproche dangereusement comme le montre le graphique.

Evidemment, ce point sur les marchés est justifié par les décisions de la BCE.

D’abord et avant tout, la BCE a décidé de ne pas bouger à ses taux, car cette mesure aurait été pénalisante pour les banques à un moment où leur rôle sera encore plus déterminant. Et aussi parce qu’on l’a bien vu avec la FED, une baisse des taux sans autres mesures est contreproductive. Cette annonce a accentué le recul des bourses, car elles continuent de croire qu’une baisse des taux peut tout résoudre, ce qui n’est absolument pas le cas.

Très concrètement, elle a plutôt décidé qu’elle allait mettre en place des opérations de refinancement à plus long terme supplémentaires. En même temps, et cela dans le cadre du programme de TLTRO III, elle va appliquer des conditions nettement plus favorables. Ces conditions porteront sur les taux et aussi sur un assouplissement des garanties. Le communiqué de la BCE précise que «  ces opérations permettront de soutenir les prêts bancaires aux personnes les plus touchées par la propagation du coronavirus, en particulier les petites et moyennes entreprises ».

Et ce n’est pas tout, elle augmente de 120 milliards d’euros jusqu’à la fin de l’année, son programme de rachat d’actifs, et en particulier des rachats du secteur privé.

Dans sa conférence de presse, Christine Lagarde, a insisté encore plus sur la nécessité d’une action coordonnée des Etats et de mener des politiques budgétaires ambitieuses. Elle a insisté lourdement et demande une intervention des gouvernements ensemble et fortement.

Pour terminer je voudrais pointer le recul assez net du bitcoin, qui n’est donc absolument pas décorélé, ainsi que le renversement de tendance sur l’or, comme le montre le graphique.

Le tableau reprend les niveaux actuels des bourses et des devises.