Les Etats-Unis en bonne place

Posté le 4 novembre 2019

Online job hunting Hands with computer tablet reading employment ads infront of crowd of people

 

Même si le secteur manufacturier continue de souffrir, l’économie américaine a prouvé sa résilience avec le chiffre du PIB au troisième trimestre, mais aussi avec le chiffre des créations d’emploi.

Résilience de l’économie américaine suite

Comme partout, et conséquence de la guerre commerciale, le secteur manufacturier aux États-Unis souffre, mais a peut-être touché son point bas (comme ailleurs aussi), comme le montre le graphique de l’indice ISM manufacturier.

Mais par contre, l’économie américaine a créé 128.000 emplois au mois d’octobre, alors même que la grève de GM a amputé le secteur manufacturier de 46.000 emplois.

Ce chiffre est largement supérieur aux attentes et confirme que le marché de l’emploi demeure robuste, ce qui conforte la position de la FED. Autre élément positif, le taux de participation a légèrement progressé à 63.3 % contre 63.2 %, soit son niveau le plus élevé depuis août 2013.

Comme le montre le graphique, le taux de chômage, même en passant de 3.5 % à 3.6 %, reste à des niveaux historiquement bas.

Compte tenu de ces chiffres, les taux de la FED sont en bonne place comme l’a rappelé Powell, et la conjonction de la baisse des taux la semaine passée, des chiffres du PIB, des chiffres de l’emploi et des espoirs d’un accord dans la guerre commerciale ont porté les bourses.

En particulier la bourse américaine, mais aussi les bourses asiatiques ce matin, en n’oubliant cependant pas que le chiffre de variation publié ce matin reprend deux séances.

En Europe c’est une autre histoire

On peut plus parler de résistance que de résilience pour l’Europe. Les indices PMI devraient en principe se stabiliser, ce qui serait déjà en soi une bonne nouvelle.

Autre bonne nouvelle, le taux de chômage en zone euro est resté stable à 7.5 % contre un niveau de 8 % en septembre 2018. Même si ce chiffre est loin évidemment des 3.6 % de taux de chômage aux États-Unis, certains pays, comme le montre le graphique, font mieux. Mais les écarts demeurent importants avec des niveaux qui restent particulièrement importants en Grèce, Espagne et Italie.

Par contre, en termes de croissance, la zone euro ne tient pas la comparaison avec les États-Unis avec une croissance de 0.2 % au troisième trimestre, soit un taux annuel de 1.1 % contre 1.2 %.

Ce chiffre est cependant encore provisoire et même si la croissance a été soutenue par un bon chiffre en France, et en Belgique aussi contre toute attente d’ailleurs, le chiffre en Allemagne n’étant pas encore connu pourrait venir rebattre les cartes.

Et dernier constat pour la zone euro, l’inflation ne redécolle vraiment pas et demeure inexorablement trop basse par rapport à l’objectif de la BCE. Comme le montre le graphique, l’inflation globale n’en finit pas de descendre, et l’inflation de base, suivie par la BCE, se maintient toujours autour des 1 %.

Récession à Hong Kong

Les tensions et manifestations ont eu raison de l’économie qui affiche une contraction de -2.9 % de son PIB sur un an. Après un deuxième trimestre en recul de -0.4 %, l’économie s’est littéralement effondrée avec un taux de -3.2 % au troisième trimestre.

Cette chute est évidemment liée à un effondrement des ventes de détail et à une diminution importante des touristes suite aux manifestations, mais Hong Kong souffre aussi des impacts négatifs de la guerre commerciale.

D’autres par contre s’en sortent mieux, et profitent de la diminution des importations chinoises vers les États-Unis et se positionnent pour conquérir de nouvelles parts de marché. C’est entre autres le cas de Taiwan qui a vu sa croissance passer en taux annuel de 2.4 % à 2.91 %, soit le meilleur niveau depuis le second trimestre 2018.

Par contre, la Malaisie qui dépend fortement de la Chine a vu ses exportations vers ce pays chuter de -3 % en taux annuel. Et malgré une hausse de 6.6 % de ses exportations vers les États-Unis, elle affiche un recul de -6.8 % pour ses exportations totales.