On ne peut plus attendre

Posté le 8 octobre 2018

3205276639_1_8_rCnaAYHB

Les créations d’emploi aux Etats-Unis ont été plus faibles qu’attendu et pourtant les taux américains ont continué leur progression.

La tension sur les taux perdure

Les créations d’emploi n’ont été que de 134.000, un chiffre largement en deçà des attentes, mais qui se justifie par les conditions climatiques qui ont pesé sur l’économie.

Par contre, le taux de chômage a encore reculé à 3.7% contre 3.9%, soit son niveau le plus bas depuis 49 ans. Mais par contre, et c’est un indicateur plus pertinent, le taux de participation a reculé à 62.7% contre 62.9%, preuve que la pression sur le marché du travail reste limitée. D’ailleurs, même si le salaire horaire moyen a augmenté de 0.3% d’un mois à l’autre, par contre en taux annuel il est retombé à 2.8% contre 2.9%.

graphe20181008

Mais cela n’a pas empêché le rendement du treasury 10 ans de continuer à progresser, et d’entrainer dans son sillage les autres taux, par le sentiment que ces chiffres confortent la position de la FED dans son processus de hausse des taux.

N’oublions pas non plus que nous sommes confrontés à une hausse des taux de la part de la FED, combiné à la poursuite de la réduction de la taille de son bilan qui se fait en vendant des obligations, d’une part. Et d’autre part, à une demande moindre de la part des chinois d’obligations américaines, et des besoins du Trésor qui ont augmenté à cause de la réforme fiscale. On assiste à une légère repentification de la courbe us avec cette remontée des taux longs, comme le montre le graphique qui reprend le différentiel entre le rendement du treasury 2 ans et celui du 10 ans.

graphe20181008a

Cette hausse des taux s’observe aussi en Europe, et a pesé assez sérieusement sur les bourses la semaine passée.

Craintes en Chine

Parce que la bourse de Shanghai était fermée la semaine passée, les autorités ont sans doute craint d’être confrontées à une ouverture nettement dans le rouge pour décider de réduire le taux des réserves des banques.

Elles ont décidé de réduire de 100 bp les réserves des grandes banques à 15.5% et celles des petites banques à 13.5% pour soutenir l’économie et injecter des liquidités. C’est une façon aussi de soutenir l’économie qui souffre de l’escalade dans la guerre commerciale. Comme d’ailleurs de laisser se déprécier la devise, voir graphique, par rapport au dollar. Mais cela n’empêche cependant pas la bourse de Shanghai de terminer en baisse de -2.95%.

graphe20181008b

La valse des devises

Il n’y a pas que le yuan qui se déprécie par rapport au dollar, mais la roupie indienne affiche un nouveau record à la baisse après la décision surprise de la banque centrale de ne pas modifier ses taux.

Elle estime que le risque inflationniste devrait être contenu et qu’une hausse des taux dans ce contexte ne se justifiait pas. Cette décision surprise a encore affaibli une devise déjà fortement sous pression, ce qui a obligé la banque centrale à intervenir sur le marché des changes.

Par contre, le réal brésilien se renforce nettement ce matin, voir son évolution par rapport à l’euro, après l’annonce d’une large avancée du candidat d’extrême droite lors du premier tour des élections.

graphe20181008c

Et à propos d’avancées, il en serait aussi question dans le dossier du Brexit, ce qui explique que le sterling s’est nettement renforcé et se traite en-dessous des 0.88 par rapport à l’euro.

Pas d’avancées pour le climat

Selon le rapport du Giec, publié ce matin, la planète pourrait franchir le seuil de 1.5°C dès 2030. Et pour limiter cette hausse il faudrait réduire fortement les énergies fossiles ainsi que les émissions de CO2 de 45% d’ici 2030.

Et une nouvelle fois, il appelle à un sursaut qui n’empêchera cependant pas de déjà subir les effets de ce réchauffement climatique qui sera impossible à limiter si nous n’agissons pas maintenant.

Pour reprendre, ce qu’a dit un jour Al Gore, nous sommes comme des grenouilles. Si vous jetez une grenouille dans une casserole d’eau bouillante, elle se débat et d’un bond s’échappe du récipient. Mais si vous la placez dans l’eau tiède, et que cette eau se réchauffe petit à petit, elle finira par cuire sans s’en rendre compte.

tableaux20181008