Incertitudes politiques contre embellie économique

Posté le 5 octobre 2017
Makati City Skyline. Makati City is one of the most developed business district of Metro Manila and the entire Philippines.

Makati City Skyline. Makati City is one of the most developed business district of Metro Manila and the entire Philippines.

La perspective d’une déclaration unilatérale de son indépendance par la Catalogne commence à sérieusement inquiéter.

Tensions en Espagne

A contrario des autres bourses européennes, la bourse madrilène a fortement chuté comme le montre le graphique.

graphe20171005

C’est en particulier le secteur financier qui a souffert, mais aussi, on observe une certaine tension sur les taux espagnols comme le montre le graphique de l’évolution du rendement de l’obligation à 10 ans.

graphe20171005a

L’incertitude est totale et pour le moment une déclaration d’indépendance semble totalement irréalisable dans les faits et pourrait entrainer un chaos indescriptible.

Contextes très favorables

Et pourtant le contexte économique dans l’UE et en zone euro est extrêmement favorable et se poursuit comme l’a confirmé la publication des indices PMI.

En effet, l’indice PMI composite pour la zone euro a continué de croitre pour s’inscrire à 56.7 contre 55.7.

Selon l’économiste de la société IHS Markit qui réalise cet indice, « l’économie aborde le quatrième trimestre avec des entreprises galvanisées par les flux de nouveaux contrats, qui augmentent à un rythme sans précédent depuis six ans, et les anticipations d’une poursuite de la croissance sont ravivées après la pause estivale ».

Malgré les vives tensions sur l’Espagne, l’euro a plutôt profité de ces très bons indices PMI, indices qui renforcent le sentiment que la BCE va réduire son programme de rachat d’actifs au début de l’année prochaine.

Signes contradictoires

Comme hier les indicateurs économiques aux États-Unis envoient des signaux totalement contradictoires, ce qui rend l’analyse prospective très compliquée.

Le signal positif est venu de la hausse de l’indice ISM des services, voire graphique, qui a connu la plus forte hausse depuis 12 ans d’un mois à l’autre. Sans être à son niveau le plus élevé, il n’en demeure pas moins à un niveau qui montre que les ouragans n’ont eu aucun impact sur le secteur.

graphe20171005b

En revanche, signal négatif, les créations d’emploi dans le secteur privé n’ont été que de 135.000, ce qui fait craindre un chiffre décevant demain des créations d’emploi.

Révisions à la hausse

S’il faut garder un élément marquant pour qualifier cette année sur le front économique cela sera certainement les successions des révisions à la hausse des prévisions de croissance.

Dernières en date, celles de la Banque Mondiale pour la région de l’EAP (East Asia and Pacific). Au lieu d’un taux de croissance de 6.2 % en 2017, elle table maintenant sur une croissance de 6.4 %, et pour 2018 au lieu de 6.1 % sur 6.2 %.

Cette révision est surtout liée à la hausse des prévisions pour la Chine, la Banque Mondiale tablant maintenant sur une croissance de 6.7 % en 2017 contre 6.5 % précédemment et sur un taux de 6.4 % en 2018 contre 6.3 %.

Le risque majeur reste cependant pour la Banque Mondiale les tensions géopolitiques qui pourraient venir annihiler cette dynamique positive.

tableaux20171005