La BCE n’a pas surpris

Posté le 7 septembre 2017
Euro sign at European Central Bank headquarters in Frankfurt, Germany with dark dramatic clouds symbolizing a financial crisis

Euro sign at European Central Bank headquarters in Frankfurt, Germany with dark dramatic clouds symbolizing a financial crisis

Pas de changement de politique de la part de la BCE. Elle laisse ses taux inchangés pour encore une longue période.

Tout en laissant entendre qu’elle pourrait encore accroitre son programme si la situation le justifiait, la BCE devrait apporter des précisions lors de la prochaine réunion sur un changement à partir de l’année prochaine.

Mais ce point n’a pas réellement été abordé lors de la réunion.

Malgré l’inquiétude exprimée par Mario Draghi sur le niveau de l’euro, ce dernier se renforce et se traite actuellement à 1.2020 (voir graphique).

graphe20170907b

En effet, comme prévu Mario Draghi essaie de calmer le jeu sur l’euro.

« La récente volatilité du taux de change représente une source d’incertitude qui nécessite un suivi de ses implications possibles pour la perspective à moyen terme de stabilité des prix » a ainsi déclaré Mario Draghi.

Et encore « le taux de change n’est pas un objectif de la politique (monétaire de la BCE), mais c’est aussi important, très important pour la croissance et l’inflation ».

Je reviendrais demain sur les autres déclarations de Mario Draghi, dont entre autres la révision à la hausse de la croissance pour 2017.