L’euro, la nouvelle valeur refuge !

Posté le 30 août 2017

Print

L’euro au plus haut depuis 2 ans et demi par rapport au dollar après le tir de missile par la Corée du Nord a pesé sur les bourses européennes.

graphe20170830

Soubresauts sur les places boursières

Ce sont les places européennes qui ont finalement le plus été affectées par cette nouvelle tension avec la Corée du Nord. La hausse de l’euro pénalisant les entreprises européennes tournées vers l’exportation.

Même si derrière cette hausse de l’euro il faut y voir un signal très positif de l’état de l’économie européenne, la rapidité de la hausse est pénalisante.

L’euro a en plus été soutenu par la publication d’un indice Gfk, qui mesure le moral des consommateurs allemands, qui s’est inscrit à son niveau le plus haut depuis octobre 2001.

Et les propos d’Angela Merkel qui a plaidé pour plus d’Europe et la création d’un Ministre Européen des Finances et de l’économie donnent encore un peu plus de consistance à l’euro.

Et derrière cette hausse de l’euro, il faut quand même se rendre compte que c’est aussi parce que le dollar est affaibli par Trump.

Hausse de l’euro encore

Mais la hausse de l’euro est encore plus spectaculaire par rapport au sterling comme le montre le graphique. L’euro est à son niveau le plus élevé depuis octobre 2009 par rapport au sterling vu les signes de faiblesse de l’économie britannique qui s’accumulent.

graphe20170830a

Il suffit par exemple d’observer, comme le montre le graphique, l’évolution annuelle des prix des maisons en Grande-Bretagne. Sur un an, la hausse a été de 2.1% contre 2.9% le mois passé et comme au mois de mai, soit le taux le plus bas depuis 4 ans.

graphe20170830b

Depuis le résultat du référendum sur le Brexit, le mouvement n’a été qu’une lente et constante érosion, ce qui affecte évidemment le moral des consommateurs et surtout leur pouvoir d’achat.

Raisons d’une petite reprise du dollar

Après un mouvement d’une telle ampleur, le dollar devrait légèrement se reprendre en bénéficiant d’indicateurs aux États-Unis plus favorables.

L’indicateur de confiance des consommateurs américains est ainsi quasiment à son niveau le plus élevé depuis 16 ans comme le montre le graphique. Le marché de l’emploi devrait confirmer sa très bonne tenue si l’on se base sur le chiffre attendu des créations d’emploi dans le secteur privé.

graphe20170830c

Selon ADP, ces créations d’emploi seraient de 185.000 contre 178.000 le mois passé.

De plus de bons indicateurs sur le marché de l’emploi devraient conforter la FED dans son scénario de réduction de son bilan, ce qui devrait aussi soutenir un peu le dollar. Mais le dollar reste très dépendant des tweets de Trump et surtout de sa capacité de mener à bien les promesses économiques qui sont restées jusqu’à présent lettre morte.

tableaux20170830