Ode à la Bourgogne

Posté le 11 juillet 2017
vineyards near Fuisse, Burgundy, France

vineyards near Fuisse, Burgundy, France

Alors oui il y a un côté un peu fleur bleue ou bucolique, mais le dernier film de Cédric Klapisch, « Ce qui nous lie », est une telle ode à la vigne que pour un amateur de vin comme moi je ne pouvais pas ne pas aller voir son film.

Ce film nous raconte l’histoire de Jean (Pio Marmaï) qui a quitté sa famille et sa Bourgogne pendant 10 ans pour faire un tour du monde. Il revient au domaine familial en apprenant que son père n’en a plus pour très longtemps à vivre.

Il retrouve sa sœur Juliette (Ana Girardot) et son frère Jérémie (François Civil), qui ont tous les deux épaulé leur père durant ces dernières années. Le décès du père va confronter ces trois jeunes au problème de succession, de l’avenir du domaine et de la gestion de ce dernier.

Mais tout cela n’est finalement qu’un prétexte pour parler de la vigne et de la Bourgogne et de nous faire vivre une année les pieds dans la terre et dans les chais.

Nous nous laissons embarquer dans cette histoire, car la vigne et les paysages nous enveloppent et nous émerveillent. C’est à une vraie leçon sur la taille, les vendanges, le climat, le terroir que nous emmène Cédric Klapisch. Et c’est aussi un film sur le temps qui passe et avec ces saisons qui nous rappellent un autre rythme.

Et derrière cela, ce film met en aussi avant tout le problème de la transmission des terrains viticoles avec la flambée du prix du foncier. La Bourgogne est particulièrement touchée par ce phénomène, mais Bordeaux n’échappe pas non plus à cette tendance.

Ce n’est donc pas un grand film, cependant c’est le film à aller voir pour les amoureux du vin, de la vigne, le travail des vignerons et sur les relations familiales. Et puis surtout ces paysages sont envoutants et nous portent et nous rappellent combien la terre est importante.