Marchés dans l’attente

Posté le 15 mars 2017
Stock Trader Looking At Multiple Monitors Working In Office

Stock Trader Looking At Multiple Monitors Working In Office

Les marchés financiers sont dans l’attente des résultats des élections aux Pays-Bas et de la décision de la FED.

Élections aux Pays-Bas

Cette élection est un véritable test pour l’UE et permettra de mesurer la performance des antieuropéens à l’approche des élections en France et en Allemagne.

A la différence de la France, ces élections n’ont pas provoqué de tensions particulières sur les taux hollandais, comme le montre le graphique, qui reprend l’évolution du rendement de l’obligation à 10 ans au-dessus, et le différentiel de taux par rapport au bund 10 ans en dessous.

graphe20170315

Décision de la FED

La FED va donc faire passer son taux du range de 0.50 % -0.75 % à 0.75 %- 1 % ce soir, confortée par les derniers indicateurs.

La seule question qui se pose est de savoir si elle va s’en tenir à 3 hausses de taux comme annoncé en décembre ou si le contexte de reprise de l’inflation pourrait justifier 4 hausses en 2017.

Car l’inflation progresse, modérément, mais progresse quand même. Avec une hausse de 0.3 % de l’indice des prix à la production, soit un taux annuel de 2.2 % contre 1.6 %. Il s’agit du niveau le plus élevé depuis mars 2012.

Si l’on prend en considération l’indice des prix à la production hors alimentation et énergie, il se situe à 1.8 % contre 1.6 %.

Le CPI de base, donc aussi hors alimentation et énergie, est attendu à 2.2 % contre 2.3 %. Soit dans les deux cas des niveaux qui dépassent l’objectif des 2 % de la FED.

Dans un contexte de stabilité du prix du baril et du dollar, qui évoluent tous les deux finalement dans des marges assez étroites, l’inflation devrait continuer de progresser sous l’effet de la fermeté du marché du travail.

Production industrielle en zone euro

Après un creux et un recul de -1.2 % en décembre, comme le montre le graphique, la production industrielle a progressé de 0.9 % en zone euro d’un mois à l’autre.

graphe20170315a

Sur un an, la progression a été assez faible puisqu’elle se situe à 0.6 % avec en plus un poids prépondérant de la production d’énergie.

Mais cette hausse en janvier est plutôt encourageante tout comme d’ailleurs la publication de l’indice ZEW en Allemagne.

Certes, cet indice est très volatile comme le montre le graphique, mais il montre une amélioration du climat de confiance en passant de 10.4 à 12.8.

graphe20170315b

Pour autant, si les investisseurs sont confiants dans l’évolution de l’économie allemande, ils n’en demeurent pas moins prudents vu le contexte politique dans la zone euro.

tableaux20170315