Tout va décidement très bien

Posté le 22 février 2017

41213

Sérieuse accélération des indices de confiance dans la zone euro.

Indices PMI suite

Après un indice PMI en hausse au Japon, les indices PMI en zone euro se sont révélés excellents.

Pour la zone euro, l’indice composite est passé de 54.4 à 56, soit son niveau le plus élevé depuis avril 2011.

En Allemagne, les deux indices ont progressé, avec une nette hausse pour celui du secteur manufacturier qui, à 57 se situe à son niveau le plus élevé depuis 6 ans.

Et la France n’est pas en reste, malgré le contexte politique plus qu’incertain, avec un indice composite à 56.2 contre 54.1, soit son niveau le plus élevé depuis mai 2011.

Pour la France, cette hausse est vraiment surprenante alors que le spread entre le bund 10 ans et l’obligation française 10 ans se maintient au niveau de 0.78 %, tant l’incertitude politique est grande. Les opérateurs continuent de « pricer » un risque Le Pen, dans un contexte extrêmement flou et dans l’attente du choix de Bayrou.

Les marchés ont peur d’un « Frexit » qui aurait des conséquences désastreuses en cas de victoire de Le Pen, mais s’interrogent aussi sur les risques du programme de Mélenchon, tout comme d’ailleurs aussi sur celui du revenu universel façon Hamon.

Et donc malgré tout cela, les indices PMI ont progressé en France, ce qui relève presque de l’exploit.

Sur base de ces indices au niveau européen, la croissance au premier trimestre devrait être vigoureuse et tourner autour des 0.6 % contre 0.4 % en première estimation.

L’indice IFO attendu en Allemagne est un peu moins enthousiasment et devrait rester quasiment stable à 109.6 contre 109.8.

Par contre, malgré cette nette embellie, la BCE ne devrait pas modifier sa politique à court terme, car comme prévu, l’inflation devrait reculer d’un mois à l’autre vu l’absence de mouvement sur le prix du baril. Ainsi, après une hausse mensuelle de 0.5 %, l’inflation est attendue en recul de -0.8 % pour le mois de janvier.

Ce sujet et d’autres seront d’ailleurs abordés lors du chat vidéo de l’Echo auquel je participe ce midi et je vous invite à venir y poser toutes vos questions via le lien http://www.lecho.be/les_cracks_en_action/2017_annee_mouvementee_pour_les_marches_europeens.9865143-7466.art

graphe20170222

Hausse de l’immobilier

J’évoquais hier les craintes sur l’immobilier en Allemagne et dans les pays scandinaves, mais clairement ce phénomène ne se limite pas à ces deux zones.

La banque centrale d’Australie s’inquiète aussi de la hausse de l’endettement des ménages. Elle constate que la faiblesse des salaires pèse sur la consommation alors que l’endettement des ménages atteint un record.

Dans ce contexte, elle hésite fortement à encore baisser son taux directeur, qui se situe à 1.50 %, de peur d’encore aggraver ce mouvement d’endettement.

Par contre, en Chine, les prix de l’immobilier se tassent un peu avec une hausse en chiffre annuel de 12.2 % contre 12.4 % le mois précédent.

tableaux20170222