Du mieux pour l’activité en zone euro

Posté le 25 octobre 2016
car production line with unfinished cars in a row

car production line with unfinished cars in a row

Très bonne surprise avec des indices PMI en hausse dans la zone euro.

Indices PMI

L’indice PMI composite pour la zone euro a progressé à 53.7 contre 52.6, soit un niveau largement supérieur aux prévisions, et surtout, il s’agit du niveau le plus élevé depuis décembre 2015.

Mais clairement cet indice est tiré vers le haut par l’Allemagne. Ce dernier est passé de 52.8 à 55.1, soit son niveau le plus élevé depuis décembre 2015. Cette tendance devrait être confirmée par la publication de l’indice IFO attendu à 114.9 contre 114.7.

Dans ce contexte, il n’est pas étonnant de voir que la Bundesbank anticipe une remontée de l’inflation et qu’elle estime qu’elle pourrait excéder les 1 % à la fin de cette année. Avec un niveau actuellement de 0.5 % et la remontée du prix du baril, ce scénario n’est pas irréaliste et il s’agirait alors du taux d’inflation le plus élevé depuis 2 ans et demi.

A contrario de l’Allemagne, l’indice composite a reculé à 52.2 contre 52.7 en France. Il a été affecté par un recul de l’indice des services alors que celui de l’industrie est repassé au-dessus du seuil des 50 (voir graphique).

graphe20161025

Dans l’ensemble, ces indices sont un signal très encourageant pour la BCE d’autant plus qu’ils s’accompagnent d’une hausse des prix.

Ces indices ont permis aux bourses européennes de clôturer en hausse et la perspective de voir un gouvernement enfin se former en Espagne a également rassuré les marchés.

Hausse des taux

La perspective d’une hausse des taux en décembre aux États-Unis est pratiquement intégrée par les marchés boursiers qui se focalisent maintenant sur les fusions et acquisitions. Ces dernières ont tendance à s’accélérer, les entreprises profitant d’une amélioration des résultats et des conditions d’endettement encore avantageuses.

Le rendement du treasury 10 ans est passé de 1.74 % à 1.78 %, et celui du 2 ans se situe à 0.85 %.

Dans cette perspective, le dollar continue de se renforcer avec un niveau de 1.0880 par rapport à l’euro, mais surtout un niveau de 104.40 par rapport au yen. C’est d’ailleurs pour cette raison que le Nikkei est en hausse et affiche son niveau le plus élevé depuis 6 mois.

Le recul attendu de l’indice de confiance des consommateurs américains à 101 contre 104.1 ne devrait pas modifier la tendance et la perception générale sur les taux us.

tableaux20161025