Le sterling, indice de la peur

Posté le 5 octobre 2016
Currency Skyscraper colored

Currency Skyscraper colored

Insidieusement, le Brexit commence à produire ses effets et l’annonce de Theresa May a ravivé les craintes.

Chute du sterling

Si jusqu’à présent les indicateurs économiques ont démontré une fameuse résistance, en revanche, le sterling est devenu le pouls des inquiétudes. Par rapport à l’euro, il a franchi le seuil des 0.88 et par rapport au dollar il se situe à son niveau le plus bas depuis 31 ans (voir graphique).

graphe20161005

L’inquiétude ne vient pas du timing mais de l’impression que Theresa May voulait reprendre le contrôle de l’immigration même au détriment d’un accès au marché européen.

Et le FMI dans ses dernières prévisions insiste sur les risques que font le Brexit non seulement pour la Grande-Bretagne, mais également pour les pays de l’UE.

Inquiétude du FMI

Le tableau reprend les prévisions par pays et l’écart par rapport aux dernières estimations. Si les prévisions pour les pays émergents sont stables ou légèrement en hausse, c’est spécifiquement pour les États-Unis qu’il a revu ses prévisions à la baisse.

graphe20161005b

Au lieu de 2.2 % pour 2016, il table sur une croissance de 1.6 % et de 2.2 % contre 2.5 % pour 2017.

Pour la Grande-Bretagne, la croissance est ramenée l’année prochaine à 1.1 % contre 1.8 % en 2016, mais dans un scénario qui verrait la Grande-Bretagne sortir en douceur de l’UE.

Cette révision de la croissance américaine a pesé sur Wall Street, mais pas sur le marché obligataire qui intègre de plus en plus une remontée des taux en décembre. Le rendement du treasury 10 ans a ainsi encore progressé à 1.68 % et celui du 2 ans avec un niveau de 0.82 % a retrouvé son niveau du mois d’août.

Secteur des services

Une certaine appréhension entoure la publication des indices PMI des services, d’autant plus que le premier publié ce matin n’incite pas à l’optimisme.

En effet, au Japon, l’indice a reculé à 48.2 contre 49.6 et en Inde il s’affiche à 52 contre 54.7.

Pour la zone euro, l’indice est prévu à 52 contre 52.1, mais il faudra vraiment attendre la publication de l’indice vu le climat d’incertitude qui entoure ce secteur pour le moment.

tableaux20161005