Taux bas pour une très longue période !

Posté le 10 mars 2016
FRANKFURT, GERMANY - AUG 23: The Famous Big Euro Sign at the European Central Bank on August 23, 2012 in Frankfurt, Germany. The bank was established by the Treaty of Amsterdam in 1998.

FRANKFURT, GERMANY – AUG 23: The Famous Big Euro Sign at the European Central Bank on August 23, 2012 in Frankfurt, Germany. The bank was established by the Treaty of Amsterdam in 1998.

Mario Draghi a donc sorti le bazooka encore une fois pour tenter de relancer la croissance. Mais dans le même temps il a revu les prévisions d’inflation à la baisse.

Quelles décisions ?

Mario Draghi a pris plus de mesures qu’attendu en décidant :

  • De réduire le taux de base de 0.05% à 0%
  • De réduire le taux des prêts des banques auprès de la BCE de 0.30% à 0.25%
  • De réduire le taux des dépôts des banques auprès de la BCE de -0.30% à -0.40%
  • De passer de 60 à 80 milliards d’euros ses achats mensuels d’actifs financiers
  • D’élargir ce programme de rachat qui sera désormais étendu aux obligations d’entreprises de bonne qualité, c’est à dire notées en catégorie d’investissement (investment grade).
  • Et de lancer quatre nouvelles opérations de TLTRO à savoir de prêts aux banques sur une durée de 4 ans conditionnés à des prêts aux entreprises.

 

Mais dans le même temps, la BCE a revu ses prévisions d’inflation à 0.1% pour 2016 contre 1% précédemment et à 1.3% en 2017 et à 1.6% en 2018. Cela implique que concrètement même après ces mesures, l’inflation ne reviendra pas à l’objectif de 2% de la BCE.

Elle a également revu à la baisse les prévisions de croissance à 1.4% contre 1.7% pour 2016.

Réactions

Si dans un premier temps, les bourses européennes ont réagi en forte hausse, un certain essoufflement se manifeste déjà mais la hausse reste tout de même significative.

Mais le plus marquant est l’évolution de la parité en EUR/USD. Dans le premier temps, l’euro s’est déprécié par rapport au dollar jusqu’à 1.0820, pour ensuite s’inverser avec un niveau de 1.1120 pour le moment.

Mais s’il a une chose qu’il faut retenir c’est que Mario Draghi a déclaré que “rates will stay low, very low, for a long period of time and well past the horizon of our purchases, »


Vous souhaitez me poser une question ?