Les ratés de la croissance pourraient être temporaires

Posté le 4 décembre 2015

Blog-europe-sommets

Les indicateurs conjoncturels récents brossent un tableau à nouveau un peu plus favorable de la conjoncture belge en fin d’année. Le ralentissement de la croissance au troisième trimestre n’aura donc été qu’un accident de parcours. Le contexte extérieur favorable – plus précisément le pétrole et l’euro bon marché, le bas niveau des taux et la reprise progressive de l’économie dans la zone euro – soutiendra encore la croissance économique belge en 2016.