Un quatrième trimestre incertain ?

Posté le 16 novembre 2015

mages201511113

Le dernier trimestre de cette année risque fort d’être marqué par énormément de volatilité et de question sur l’état de l’économie comme le soulignait le communiqué du G20 ; « la croissance économique mondiale est déséquilibrée et en deçà de nos attentes, malgré les perspectives positives dans certains pays de premier plan ».

Les États-Unis comme pays de premier plan

Même si l’économie américaine est confrontée à un ralentissement des bénéfices des entreprises, les indicateurs économiques sont restés bien orientés. Seul le chiffre des ventes de détail a un petit peu déçu avec une hausse de 0.1 %. Mais ce chiffre a été compensé par une hausse de l’indice de confiance des consommateurs comme le montre le graphe.

graphe20151116

Le Japon en récession

Le Japon, par contre, fait partie de ce déséquilibre constaté par le G20 et est entré en récession après deux trimestres successifs négatifs. La croissance au troisième trimestre a été de -0.8 % en taux annualisé après une contraction de -0.7 % au deuxième trimestre. Deux facteurs ont particulièrement pesé sur la croissance, à savoir la forte hausse des stocks et la diminution des investissements. Par contre, la consommation intérieure a été soutenue avec une hausse de 0.5 % d’un trimestre à l’autre. Le constat n’est donc pas totalement négatif, mais la BOJ va devoir encore maintenir une politique monétaire très accommodante pendant une longue période.

Faiblesse de la zone euro

La croissance dans la zone euro a été plus faible que prévu au troisième trimestre avec un taux de 0.3 %, soit une croissance annuelle de 1.6 %. Ce chiffre décevant a été entrainé vers le bas par l’Italie avec une croissance de 0.2 %, par les Pays-Bas avec une croissance de 0.1 %, par le Portugal avec une croissance nulle et par la Finlande avec une contraction de -0.6 % du PIB. La Finlande, la future Grèce du Nord ? Devant ce chiffre décevant, la BCE devrait élargir d’une façon ou d’une autre son action et de nouvelles mesures seront annoncées en décembre.

 

Charles Péguy

« Nous devons nous élever de toutes nos forces et inlassablement contre les envahissements de toutes les barbaries ».

tableaux20151116